Le Mémorial Franco-Australien à Canberra [en]

Le mémorial, érigé par le gouvernement français en marque de reconnaissance aux soldats australiens qui se sont battus et ont péri dans les champs de bataille de France pendant la guerre de 1914-1918, témoigne du rôle que l’Australie a joué dans la libération de la France.

JPEG

Son inauguration, le 28 juillet 1961, a donné lieu à une cérémonie où étaient présents de nombreux haut dignitaires, comprenant l’envoyé spécial du Général de Gaulle, le Général Pechkoff, le Premier Ministre australien, Robert Menzies, ainsi que des représentants militaires français et australiens. Chaque année, les commémorations de l’Anzac Day et de l’Armistice du 11 novembre se tiennent au pied du mémorial.

Le monument en lui-même est formé de deux sections ; le pilier rectangulaire, créé par l’architecte français Desmaret, et la sculpture qui le surmonte. Sur le devant du pilier sont gravés les mots "Aux australiens qui sont tombés sur la terre de France en souvenir de leur
sacrifice pour la liberté des peuples 1914 - 1918" et sur chacun des côtés figurent les noms des batailles les plus célèbres auxquelles les troupes australiennes ont participé pendant la Grande Guerre - Armentières, Villers-Bretonneux, Fromelles, Hazelbrouck, Dernancourt, Pozières, Mont St Quentin, Bullecourt, Somme, Amiens, Hargicourt, et Bellicourt. La sculpture en bronze doré, "la Victoire Ailée", est une oeuvre du sculpteur français Bizette-Lindet.

JPEG

Dernière modification : 28/12/2010

Haut de page