Good France 2016 : retour sur un dîner planétaire !

1 700 chefs, 1500 menus sur 5 continents… tout au long de la journée du 21 mars 2016, la gastronomie française était à l’honneur partout dans le monde ! Retour en images sur les événements Goût de / Good France édition 2016 en Australie.

PNG

Goût de / Good France en Australie

Chaud devant ! L’événement Goût de / Good France, qui vise à promouvoir la culture gastronomique de la France, est terminée après s’être invité dans plus de 1700 restaurants à travers le monde !

JPEG

En Australie, 6 restaurants ont participé cette année à l’opération : Les Bistronomes (Canberra), Antoine’s Grill, Guillaume, Jonah’s Restaurant (Sydney) et The French Brasserie (Melbourne). Le Garden Court Restaurant du Sofitel à Sdyney a pour sa part accueilli un dîner sur le thème de la « Provence », organisé par l’agence de promotion touristique Atout France.

JPEG

L’ambassade de France était représentée par Christophe Lecourtier, ambassadeur de France en Australie, et Jean-Marie Le Rest, chef de la résidence de France, qui a réalisé le dîner en compagnie des chefs Boris Cuzon (chef du Sofitel), Xavier Mathieu (chef du restaurant étoilé le Phébus) et Andrea Giacchini (second de Xavier Mathieu).

Cet événement a également été l’occasion pour l’ambassadeur Lecourtier d’annoncer que l’Australie sera l’invitée d’honneur lors du prochain défilé du 14 Juillet 2016 à Paris, signe d’une amitié franco-australienne de longue date.

De New York aux Émirats Arabes Unis, GoodFrance comme outil diplomatique

Ce dîner, qui jouit d’une dimension internationale, contribue au rayonnement culturel de la France, à travers le dynamisme et la créativité de ses chefs.

En Inde, à l’occasion de la fête des couleurs (Holi festival), les convives d’Udaipur – parmi lesquels les plus hauts dignitaires du Rajasthan, dont le Maharana de Mewar, se voient proposer par le chef étoilé Sébastien Sanjou un menu Goût de /Good France dans un lieu culturel et historique d’exception.
Il est aussi un levier et un outil de diplomatie économique  : à travers un menu complet, ce sont les produits et savoir-faire français dans tous les secteurs d’activité associés qui sont présentés et valorisés.

À New York, un dîner gastronomique réunissant plusieurs chefs de renom, dont le chef étoilé français Daniel Boulud et le chef du Consulat Sébastien Baud, est par exemple l’occasion de proposer des vins dont les régions de provenance ont été récemment inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO ; Climats de Bourgogne (2015) ; coteaux, maisons et caves de Champagne (2015) ; domaine viticole de Saint-Emilion (2010).
Il permet également de mettre à l’honneur certaines priorités de la politique étrangère de la France.

Aux Émirats Arabes Unis, l’ambassade de France organise un dîner réunissant exclusivement des femmes émiriennes, françaises et étrangères, influentes dans les milieux d’affaires, les médias ou encore le monde culturel.
La gastronomie peut par ailleurs faciliter les négociations et discussions diplomatiques. Le savoir-faire français en la matière constitue alors un atout non négligeable, comme le racontent l’ambassadrice et le chef cuisinier de l’ambassade de France à Londres. Il est enfin l’occasion pour les ambassades de contribuer à la vie économique, politique ou sociale locale par des partenariats autour de la gastronomie.

À Londres, le chef de l’ambassade Gilles Quillot a donné en amont de l’opération une Master Class au restaurant de la prison de Brixton, the Clink, qui participe à Goût de France le 21 mars 2016. Ouvert au public, ce restaurant est géré par une association qui forme les détenus aux métiers de la restauration pour faciliter leur réinsertion.

Goût de / Good France en vidéo par le chef du Quai d’Orsay

Dernière modification : 05/04/2016

Haut de page