Fonds Pacifique

Le Fonds de coopération économique, sociale et culturelle pour le Pacifique dit "Fonds Pacifique", est le principal instrument de coopération régionale de la France dans le Pacifique. Financé par des crédits du ministère des Affaires étrangères, il contribue, au travers de cette coopération avec les Etats indépendants du Pacifique, à l’insertion régionale de la Nouvelle–Calédonie, de la Polynésie française et des îles Wallis-et-Futuna.

S’élevant, les années passées, à environ 2 millions d’euros, il a atteint en 2015 1 380 000 euros. Le Fonds Pacifique subventionne dans le contexte budgétaire actuel une quarantaine de projets par an.

Les projets issus d’organisations situées dans le Pacifique doivent être soumis aux six ambassades de France concernées (Philippines, Papouasie Nouvelle-Guinée, Australie, Nouvelle-Zélande, Vanuatu et Fidji) ou aux administrations de l’Etat dans les collectivités françaises du Pacifique (deux Haut-commissariats en Nouvelle-Calédonie et en Polynésie française ; une administration territoriale à Wallis Futuna) ; ils peuvent sinon être adressés directement au secrétariat permanent pour le Pacifique (SPP) à Paris.

Le Fonds Pacifique est administré par un comité directeur de 10 membres, composé pour moitié de représentants des trois collectivités françaises du Pacifique et pour moitié de représentants de l’Etat (Affaires étrangères, Outre-mer, Economie et finances). La présidence de ce comité est assurée alternativement, tous les deux ans, par le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le président de la Polynésie française.

Pour plus d’informations, consulter la page dédiée :lien

Dernière modification : 08/07/2015

Haut de page