Entretien avec le Premier ministre d’Australie [en]

JPEG

Communiqué de presse

Paris, 27 avril 2015

Le président de la République a reçu ce matin le Premier Ministre australien, M. Tony Abbott, pour un entretien qui a permis de constater leur grande convergence de vues sur les dossiers d’actualité internationale et leur détermination commune à approfondir la coopération bilatérale dans tous les domaines.

Le chef de l’Etat et M. Abbott ont notamment exprimé leur engagement commun pour la paix et la sécurité internationale et ont convenus de renforcer la concertation franco-australienne établie dans le cadre des opérations contre Daech et pour lutter contre le terrorisme. Ils sont également convenus de coordonner leurs efforts afin de favoriser le consensus international nécessaire à la conclusion d’un accord sur le climat lors de la conférence de Paris en décembre 2015.

Ils ont enfin rappelé que la France et l’Australie partagent un même attachement des droits de l’Homme et condamnent le recours à la peine de mort en tous lieux et en toutes circonstances.

Déclaration conjointe avec le Premier Ministre australien Tony Abbott

Paris, 27 avril 2015

Nous nous sommes engagés à approfondir les aspects liés à la sécurité dans nos relations bilatérales, notamment en ce qui concerne notre coopération dans la lutte contre le terrorisme et nos efforts communs pour faire face à la menace que représentent les combattants terroristes étrangers.

Nous reconnaissons les défis que nos deux pays doivent relever en matière de sécurité nationale, comme l’ont montré les attentats terroristes de Sydney en décembre 2014 et de Paris en janvier 2015.

Nous reconnaissons que l’EIIL (Daech) constitue une menace importante pour la sécurité mondiale et pour nos deux pays. Nous réaffirmons notre volonté de travailler avec nos partenaires au sein de la coalition internationale pour contrer, affaiblir et enfin détruire cette menace.

Nos efforts renouvelés se concentreront sur la lutte antiterroriste et la politique de sécurité nationale.

En nous appuyant sur les éléments relatifs à la coopération en matière de sécurité figurant dans notre Partenariat stratégique de 2012, nous avons décidé :

- de renforcer notre dialogue de haut niveau sur la sécurité internationale et le 
terrorisme ;

- d’intensifier nos échanges sur la politique de sécurité nationale, y compris la réponse au terrorisme, la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation en ligne ;

- d’élargir notre dialogue sur les problèmes que pose le phénomène des combattants étrangers ;

- de renforcer davantage notre coopération en matière de renseignement ;

- de mettre en place un programme d’échanges sur le rôle des forces de police dans la lutte antiterroriste, et notamment en matière de réponse tactique.

Dernière modification : 28/04/2015

Haut de page