Déclarations du porte-parole (13/10/16)

La France condamne le bombardement qui a coûté la vie le 10 octobre à cinq personnes, dont des enfants, dans une école de Der’aa.
Elle rappelle l’obligation qui incombe à tous les combattants de respecter impérativement le droit humanitaire international et d’épargner les civils.

Q - Quand peut-on envisager une réunion du groupe international de soutien à la Syrie ?

R - La France est ouverte à toute réunion qui permettrait d’apporter des réponses à la situation dramatique à Alep.

La Russie copréside avec les Etats-Unis le groupe international de soutien à la Syrie. Il lui appartient, le cas échéant, de prendre l’initiative de demander une réunion de ce groupe.

Nous rappelons que la Russie, seule, a opposé son veto au projet de résolution franco-espagnol visant à répondre à l’urgence à Alep. Pour autant, la France poursuit son dialogue avec la Russie sur la crise syrienne.

Dernière modification : 13/10/2016

Haut de page