Commémoration en l’honneur de Nancy Wake à Port Macquarie [en]

L’ambassadeur de France a participé le samedi 17 novembre à Port Macquarie (état du New South Wales) à une cérémonie au cours de laquelle a été dévoilée une plaque en mémoire de la grande résistante australienne Nancy Wake. Décédée à Londres en août 2011, Mme Wake avait exprimé comme dernière volonté que ses cendres fussent répandues dans la région de Montluçon, au centre de la France, à l’endroit même où elle avait été parachutée en mars 1944. Surnommée par la Gestapo la « souris blanche » du fait de son aptitude à échapper aux griffes des Allemands, Nancy Wake a joué un rôle clé, au sein du « British Special Operations Executive », dans la liaison entre la Résistance en France et la Grande-Bretagne. Nancy Wake a reçu à ce titre la Croix de Guerre et a été élevée à la dignité d’officier dans l’Ordre National de la Légion d’Honneur.

JPEG

Une association australienne, l’ « Airborne and Special Forces Association » présidée par M. Allan Miles a décidé de rendre hommage à Nancy Wake en apposant des plaques du souvenir dans tous les lieux où a résidé Nancy Wake. C’est ainsi que de telles plaques ont été ces derniers mois dévoilées à Wellington (où Nancy Wake est née), à Marseille (où elle s’est mariée avec un homme d’affaires français), à Londres (où elle a passé les dernières années de sa vie) et enfin à Port Macquarie où elle a longtemps vécu après la deuxième guerre mondiale.

JPEG

Au cours de cette cérémonie à laquelle participait également le Haut Commissaire du Royaume Uni, Paul Madden, l’ambassadeur de France a rendu hommage au rôle et à la mémoire de Nancy Wake en prononçant l’allocution ci-dessous ».

Dernière modification : 18/09/2014

Haut de page