Ce qu’il faut savoir avant de voyager

1- Vérifier les conditions d’entrée dans le pays de destination

Avant tout départ à destination de l’étranger, veillez à vous rapprocher des services de l’ambassade ou du consulat du pays concerné ou consultez la rubrique Conseils aux Voyageurs afin de vous enquérir des conditions d’entrée et de séjour dans le pays de destination.

- Une grande majorité de pays, en particulier de la zone Asie/Pacifique exigent un passeport présentant une validité minimale de 6 mois à compter de la date d’entrée dans le pays ou de la date de fin de séjour ;

- Si vous envisagez de vous rendre aux Etats-Unis en possession d’un passeport délivré antérieurement à 2007, sachez que, selon la date de délivrance de votre document de voyage, un visa pourra être exigé.

Aucun document de voyage ne sera délivré en urgence par le Consulat général de France à Sydney à des personnes détentrices d’un passeport présentant une validité insuffisante et qui n’auraient pas procédé, dans les délais suffisants, à une demande de passeport biométrique.

2- Un nouveau-né dans la famille ?

- S’il nécessite un passeport français, ne tardez pas à faire parvenir au Consulat général de France la demande de transcription de naissance à laquelle vous joindrez la demande de passeport.

- En cas de délai insuffisant avant le départ et pour un trajet direct uniquement, un laissez-passer pourra être délivré.

3- Vous avez des enfants de moins de 12 ans ?

- Pensez à leur faire établir un passeport ou à renouveler leur passeport avant leur 12ème anniversaire. En effet, l’exigence de recueil des données biométriques – qui implique obligatoirement un déplacement auprès du Consulat général de France à Sydney – n’est pas applicable aux mineurs âgés de moins de 12 ans.
(Le passeport délivré aux mineurs a une validité de 5 ans).

4- Le passeport est la propriété de l’Etat français

Il vous est remis à titre personnel pour vous permettre de voyager à l’étranger.

Vous devez donc :

- Le conserver en bon état
Il est interdit d’y effectuer des grattages, corrections, ratures, surcharges et adjonctions de mentions ou de feuillets supplémentaires. De même, il est interdit d’effectuer toute altération, modification ou intrusion dans son composant électronique.
Toute modification entraîne la nullité du passeport et expose son titulaire à des poursuites judiciaires.

- Ne pas vous en démunir en dehors des demandes d’une autorité publique (dans le cadre de contrôles de police, d’une procédure judiciaire ou d’une demande de visa).

- Faire preuve de vigilance
Les marché de passeports perdus ou volés existe, et le passeport français - et donc européen – est particulièrement convoité. Si la généralisation de la biométrie tend à limiter la fraude documentaire, des cas d’usurpation d’identité sont régulièrement mis à jour. N’en minimisez pas le risque !

Dernière modification : 17/02/2014

Haut de page